Non classé

Bois MDF : Quels sont ses avantages et inconvénients ?

Le bois MDF est un matériau de construction qu’on retrouve dans les travaux de décoration d’intérieur et la fabrication du mobilier. Grâce à leurs propriétés, les panneaux de bois MDF offrent de nombreuses possibilités aux artisans. Ils présentent néanmoins quelques inconvénients qu’il est bon de connaître.

Les avantages du bois MDF

Le premier aspect qui explique l’engouement des bricoleurs pour ce matériau est sa facilité de coupe et sa modularité. Le bois MDF est constitué de petites fibres de bois qui simplifient son utilisation. Vous pouvez vous servir du même matériel de découpe que celui utilisé sur du bois massif pour le bois MDF.

Une autre caractéristique avantageuse du matériau reste le fait que sa surface soit lisse. Il se prête facilement à la peinture, au vernissage et au laquage. Le bois MDF est également un très bon support pour réaliser des imitations d’autres matériaux. Ce qui rend son utilisation pratique en termes de finitions.

Par ailleurs, ces panneaux sont aussi appréciés pour leur résistance à l’humidité et aux variations climatiques. Les risques sont faibles lorsqu’ils se déforment se contractent ou se dilatent. D’ailleurs, les professionnels qui utilisent ce matériau renforcent sa résilience par d’autres procédés (ignifugeage, laquage, hydrofuge…). En termes de budget, ces panneaux de bois sont moins coûteux que le bois massif.

Les inconvénients des panneaux bois MDF

Avant de faire le choix des panneaux bois MDF pour votre projet de construction ou de rénovation, il est important de connaître les limites de ce matériau. Le premier point abordé concerne sa sensibilité à la pluie. En effet, même s’il est résistant à l’humidité, son aspect est détérioré au contact direct avec l’eau de pluie. De ce fait, on l’utilise uniquement pour les travaux d’intérieur. Au cas où votre salle de bain comporte un équipement fait à partir de bois MDF, celui-ci doit être hydrofugé en amont.

Avec son format compact, ce matériau est également plus lourd que d’autres types de bois comme le contreplaqué. Toutefois, il reste plus flexible à la manipulation. D’un point de vue outillage, le panneau de bois MDF n’avantage pas les artisans pour sa densité. Celle-ci favorise l’usure rapide des outils qui sont utilisés pour la découpe du matériau.

Il faut également noter que certains travaux comme la peinture, le perçage et le vissage nécessitent des précautions spécifiques. Le bois MDF est poreux et peut se fendre rapidement dans certaines conditions. Le dernier inconvénient du matériau est son risque d’ordre sanitaire. Il contient du formaldéhyde, ce qui peut être nocif pour le bien-être des bricoleurs. De ce fait, le port de masque et le choix d’une zone aérée sont recommandés au moment de découper le bois MDF.

 

Leave a Comment